isolation thermique, bien choisir son vitrage et ses fenêtres

"Isolation thermique : Comment remplacer de vieilles fenêtres par du double vitrage performant ?"

Voici quelques indications à retenir lors du choix de vos nouvelles fenêtres !

Les caractéristiques techniques :

  • Uw. La fenêtre (vitrage + menuiserie) se définit par son coefficient de transmission thermique Uw. Plus il est faible, plus la fenêtre est isolante. Un Uw de 1,1 est très performant, un Uw de 1,3 performant. À titre de comparaison, l’Uw des fenêtres des années 2000 allait jusqu’à 2,6.
  • Sw. C’est le facteur solaire. Plus il y a d’apports solaires, moins on a besoin de chauffer l’hiver. Et l’été, fermer les volets quand le soleil tape protège de la surchauffe. Il est compris entre 0 et 1. Le minimum à exiger est de 0,3, les apports sont bien plus importants à 0,6. Un facteur Sw élevé n’est pas nécessaire dans le Sud mais il est précieux ailleurs.
  • AEV. A indique le niveau d’étanchéité à l’air, E de résistance à l’eau, V de résistance au vent. Air : A4 est le meilleur classement, très étanche à l’air. A1 et A2 sont insuffisants. A3 est le strict minimum, sur tout le territoire. Eau : la résistance à la pluie est plus importante dans le Nord que dans le Sud. Le classement va de E9A, excellent, à E1A, médiocre. Vent : une très bonne résistance au vent est nécessaire en bord de mer et dans le Sud, exposé au mistral ou à la tramontane. V va de faible, à 1, à excellent, à 5, et de A à C.

Matériau et type de vitrage :

Bois et PVC sont performants. Seul l’aluminium à rupteurs de ponts thermiques convient. Le double vitrage est très efficace si son coefficient de transmission thermique (Ug) est de 1,1. Le triple vitrage (Ug 0,6) ne se justifie qu’en exposition nord où il n’y a pas de soleil, car sa troisième vitre réduit fortement les apports solaires.

Prenez rendez-vous avec un artisan vitrier à Marseille pour vous assurer de la bonne pose de vos fenêtres !